News & References

Installation

À West Hollywood, le Whisky a Go Go installe un nouveau système de sonorisation RCF

En termes simples, le Whisky a Go Go, sur le Sunset Strip à West Hollywood (Californie), est sans doute la salle de concert rock la plus emblématique aux États-Unis, et peut-être même au monde. Elle a ouvert ses portes le 16 janvier 1964, et a servi de tremplin à des groupes aussi divers que les Doors, les Byrds, Buffalo Springfield, Steppenwolf, Van Halen, No Doubt et bien d’autres. Même Led Zeppelin y a fait ses débuts aux États-Unis. Dire que pour un groupe, jouer au Whisky est un rite de passage serait un énorme euphémisme. Mais ce statut légendaire va du-delà de la simple nostalgie. De nos jours, même des artistes bien établis comme Kiss, Mötley Crüe ou Slash affluent au Whisky pour commencer leurs tournées mondiales en jouant dans l’intimité du public du club. On peut se demander pourquoi. Une des raisons est que le club compte toujours parmi les salles où il FAUT se produire. Une autre raison est peut-être un contact plus proche et personnel avec les fans les plus acharnés. La raison ultime est peut-être désormais liée au système de sonorisation. Grâce à sa nouvelle sonorisation, fournie par le fabricant d’enceintes italien RCF, le Whisky s’affirme une fois de plus comme le club rock par excellence.

Début 2018, l’équipe dirigeante du Whisky a décidé qu'il était temps de renouveler le système de sonorisation. En septembre, le vice-président des ventes et du marketing de RCF, Tarik Solangi, s’est donc rendu au club, à la demande de l’organisateur de la Whisky Ultimate Jam Night, Paulie Z (Zablidowsky, ex-membre du groupe Z02 et chanteur du groupe The Sweet reformé) – qui avait reconnu le besoin d’un changement de système, pas seulement à cause de la qualité sonore (l'ancien système était vieux et dépassé), mais également à cause de graves problèmes de visibilité. « L'ancien système était suspendu très bas et si vous étiez au balcon, il masquait littéralement les deux côtés de la scène », explique Solangi. « Ça gâchait vraiment la visibilité. » Solangi, lui-même ingénieur du son, connaissait déjà le club. Il a donc tout de suite su ce qu'il voulait installer : des modules line array actifs RCF HDL 30-A – un système bi-amplifié compact conçu pour les moyennes et grandes salles. « La 30-A est une enceinte exceptionnelle, très musicale et rock and roll », poursuit Solangi. « Le son est vraiment adapté au rock live, et je savais qu'avec un nombre minimal d’enceintes par côté, nous serions vraiment en mesure d'améliorer la visibilité de la scène. » Eddie Oertell, ingénieur du son expérimenté qui travaille régulièrement au Whisky, depuis plus de 30 ans, concède aussi que la discrétion visuelle de la HDL 30-A constituait un argument de vente important. « Maintenant, où qu’on soit dans le club, on voit la scène », reconnaît-il. « La sonorisation ne cache plus le groupe, donc le champ de vision est considérablement dégagé, ce qui plaît à tout le monde. »

Ryan Ainsworth, ingénieur du son au Whisky depuis six ans et demi, a également été impressionné par les HDL 30-A, non seulement pour la meilleure visibilité sur scène, mais aussi au niveau de la qualité sonore, notamment par rapport au système précédent. «Nous sommes passés d’un système point source très gros, qui prenait une place monstrueuse et qui gâchait l’ambiance intime du club parce qu’il était suspendu très bas », expliquait-il. « Puis nous avons opté pour les petites enceintes HDL 30-A, qui n’ont rien à envier au système précédent, beaucoup, beaucoup plus gros.C'est ce qui m'a le plus surpris : les HDL 30-A ont un gros son, c'est cool. »

Oertell et Ainsworth, ainsi que Leonard Contreras, se répartissent les mixages au Whiskey et les tournées qui sont leur gagne-pain. Oertell tourne principalement avec GWAR, mais il a aussi été ingénieur façade pour Slipknot, Mudvayne, Anthrax, Ronnie Spector (des Ronettes) et POD. Ainsworth mixe en façade pour Butcher Babies et remplace occasionnellement Oertell pour GWAR. Contreras a été ingénieur du son façade / retours pour System of a Down, Slayer, Los Lobos et Stone Sour, entre autres. Avec ces CV, on peut raisonnablement penser que ces trois-là connaissent plutôt bien le son, et en particulier le rock and roll. Pourtant, eux-mêmes semblaient étonnés de la capacité de Solangi à évaluer rapidement la salle et à faire des recommandations pertinentes. « Tarik est descendu dans la salle et a tout regardé », se souvient Oertell. « Ensuite, nous avons discuté, et il m'a donné son avis sur ce qu'il pensait être le mieux pour la salle. Ça ne lui a pris que dix minutes. Ce qu’il envisageait était incroyable. »

Un aspect consistait à améliorer le grave. Pour ce faire, Solangi a décidé que les subwoofers devaient se retrouver sous la scène, en configuration cardioïde. Les subwoofers haute puissance actifs RCF SUB 9006-AS ont donc pris place sous la scène, en configuration cardioïde, ce qui a vraiment amélioré le grave en le projetant vers le centre de la salle. « L’installation des subs cardioïdes sous la scène aide à diriger leur énergie vers le public, au lieu de la laisser s’accumuler sous les musiciens sur scène », explique Ainsworth. Oertell confirme cette impression, affirmant que cette clarté et la réponse dans le grave sont deux facteurs qui ont bénéficié de cette décision d'installation. « Les graves sont plus ronds, plus gras », dit-il. « J'ai été époustouflé par la clarté et la tension des basses - c'est assez impressionnant. »

Solangi et son équipe RCF ont travaillé sur l’installation avec l’équipe du Whisky, ainsi qu’avec le partenaire pro de RCF, Above The Ground Productions.Croyez-le ou non, celle-ci a pris à peine plus d’une journée. Le spécialiste produits RCF, Steven Cochran, a calé et aligné le système à l’aide du logiciel de contrôle en réseau RDNET. De plus, connaissant le niveau sonore auquel la plupart des groupes jouent au Whisky, ils ont ajouté des retours de scène actifs haute puissance TT 45-CXA de RCF afin d’équilibrer le volume sur scène. « Les retours sont très forts et percutants, et permettent vraiment aux musiciens de mieux s'entendre sur scène, sans avoir à augmenter le volume », explique Ainsworth, qui est habituellement en façade sur l’Ultimate Jam Night. « Le problème sur ces concerts [Ultimate Jam Night] est qu’on ne sait jamais ce qui va arriver. Les choses peuvent changer complètement d'une chanson à l'autre, avec des musiciens qui se succèdent, et qui jouent dans différents styles, avec des instrumentations variées. Le système RCF me permet d'avoir une continuité - je sais ce qui va sortir du système, même si je ne sais pas nécessairement ce qui se passe sur la scène. »

Selon Oertell, une grande découverte, une fois le système installé, était que la salle sonnait à nouveau comme elle-même. « Je pense que c'est l'un des aspects qui ont fait la réputation du Whisky au fil des années », explique-t-il. « Cette salle a un bon son, notamment pour les groupe de rock. Elle possède une ambiance naturelle, et une excellente sonorisation comme la solution RCF ne fait que l’améliorer - c’est une évidence. »

Ainsworth raconte que tous les ingénieurs du son qui travaillent au Whisky sont complètement sidérés. « Ils font tous ’Waouh’ », atteste-t-il. « La salle a un son incroyable et c’est ce que nous recherchons : permettre à tous les ingénieurs du son qui passent par ici de repartir avec une bonne impression, sachant que c’était un bon moment, un grand concert et que le son était incroyable - et tout ça grâce à RCF. »

Sur ce sujet, Solangi est devenu l’un des ingénieurs du son ayant eu l’opportunité de mixer sur le système, peu de temps après l’installation, lors d’une tournée avec Zebra. « La raison pour laquelle je les ai suivis est que je voulais les mixer sur le système du Whisky. C'était une chose de concevoir les spécifications du système et de l'installer, mais c’en était une autre de revenir, un mois et demi plus tard, et de mixer un groupe dans cette salle. Le système RCF était si clair, avec une telle réserve dynamique, que c'était vraiment un plaisir de mixer là-bas. Cela a dépassé toutes mes attentes. »

À l’intérieur du Whisky a Go Go

Adresse : 8901 Sunset Blvd., West Hollywood, Californie Fondé en : 1964 Système line array : Module line array actif deux voies HDL 30-A (8) Subwoofers (sous la scène) : SUB 9006 (6) Retours de scène : TT 45-CXA (4) Front-fills : HDL 6-A (3) Side-fills (pas sur l’illustration) : NX 45 (2) Ingénieurs du son : Ryan Ainsworth, Eddie Oertell, Leonard Contreras Concepteurs système : Tarik Solangi, Jim Reed
.